Flash Infos:

20/03/2011 16:52:50
Le 18 mars la FRANCO PHOTO a été fermé.

C’était un concours international photographique conçu pour fêter la Journée internationale de la francophonie.

18 équipes composées des Français, russes et biélorusses y ont participé pour que je puisse vous proposer maintenant une formidable galerie de photos intitulée « la France dans votre quotidien…”. A vous d’en profiter !!!


Archives >>>
Earth // France // Paris // Publications
RSS 2.0
Domaine: http://paris.en.cx/ (possesseur du domaine: im) Visualiser les avatars
Moderateurs du forum: im, Mademoiselle M

PromENade à travers les sentations humaines.

Version imprimante
Auteur: Organisateur Mademoiselle M  
Est publié: jeudi 15 janvier 2009
Lus: : 11 784 fois
Le projet international des jeux urbains « Encounter » en partenariat avec l’association de jeunes acteurs « Demain le printemps » ont organisé sur Minsk la première mêlée francophone intitulée « PromENade ». Six équipes internationales dont deux Français et deux Biélorusses y ont pris part. Les participants recevaient des devoirs sur le site-internet du projet pour accomplir des missions dans le réel. On a démarré en pleine nuit. Le jeu a duré 3 heures. L’équipe qui a été la plus rapide a gagné ! C’est ça, la mêlée. On a découvert la ville de Minsk en jouant mais ce qui est le principal, on a vecu ensemble une expérience forte en sentations et unique dans son genre!

16h30. Parking au centre-ville. Les conducteurs et les coordinatrices ainsi que les organisateurs du jeu se retrouvent. Sept voitures ENCOUNTER démarrent l’une après l’autre. On se dirige dans le cottage de « Demain le printemps ». Là, les participants français nous attendent... En fait, pas seulement, les Français, il y a des représentants de l’Espagne, du Canada et même un Kurde. Mais cela n’importe ! On deviendra tous aujourd’hui les habitants d’un monde autre que le nôtre.



17h15. Cottage. On s’enregistre au domaine du projet. Rien de plus facile que remplir la fiche sur Internet. Mais ça prend du temps. Il y a ceux qui s’endorment... Puisque c’est trop lent, cette procédure ! On attend... On se présente enfin. On forme des équipes : un conducteur biélorusse, une coordinatrice franco-biélorusse et deux participants francophones.

18h50. EN-briefing. Les orgs prennent parole avant de partir.

Ivan (createur de l’EN) : - Du courage, chers participants ! Je suis sûr vous allez aimer le jeu. A la prochaine alors :)

Les organisateurs préviennent qu’il y aura des trous dans le plancher sur un des niveau. C’est celui du bâtiment abandonné. Horreur !

A partir de ce moment, vous êtes équipe ! Tenez bien la responsabilité de vos actions ! Le jeu va ouvrir dans 10 minutes ! On démarre !

En un seul instant les équipes se jettent dans les voitures avec leur portable connecté à l’internet entre les mains. Les conducteurs tiennent bien le volent, les coordinatrices tapent http://paris.en.cx

Les organisateurs sont les premiers à démarrer. Leur Citroën ne laisse qu’une trace sur la neige.

19h25. Premier niveau. L’agent attend les équipes dans un café. C’est samedi soir. Il y a énormément de monde partout en ville. Les EN-joueurs envahissent le café d’un seul coup. C’est à voir les visages des visiteurs du café. Et là, n’oubliez surtout pas que nos participants sont des acteurs dans la vie ! Ça se jette aux jeux, leur manière de se comporter extrêmement expressive. Mais vraiment, ça se jette aux yeux comme un gâteau d’une fille au café qui était en train de bavarder avec son mec... tranquillement... au moment de l’invasion des EN-gens :) dont l’un finit par renverser l’assiette de la fille. Comme ça, gracieusement ! Pas fait exprès ! Désolé, les habitants de la ville ! les Français découvrent l’EN-monde aujourd’hui !

Pavel (conducteur) : - Je ne parle pas français ! Pas un seul mot ! Vers la fin du jeu j’ai l’impression très évidente que le russe est remplacé par le français non seulement dans ma voiture mais dans ma tête !!!



Ce n’était que le début du jeu. En fait, il est fort difficile de saisir le moment ou le jeu cède sa place au réel. On découvre cette nouvelle réalité, une réalité jouante. Bref, on se découvre.

Eléonore (joueuse) : - Les sensations qu’on a éprouvées sont vraiment extrêmes. Surtout, la peur ! Le niveau où il fallait retrouver les inscriptions aux murs d’un bâtiment abandonné. Surtout qu’on n’avait qu’une seule lampe de poche par équipe... et puis, un autre niveau ou on est déjà extrêmement heureux et on saute de joie !



L’EN-monde se construit de la manière à faire vivre toute la gamme d’émotions non seulement variées mais contradictoires. Tu te fâches contre tes coéquipiers qui sont incapables à un moment donné de répondre à la question toute bête du devoir : « Comment fut la mort de Roméo ? » Mais enfin l’idée vient à l’esprit que vous n’êtes plus une équipe... vous êtes devenus une famille ! Ça sonne pathétique mais c’est vrai !



20h10. Partout en ville. Les joueurs semblent oublier que ce n’est qu’un jeu. Ils demande les passants de les aider à retouver les endroits. Ils osent s’adresser aux agents de police pour avoir la bonne clé au niveau ! Ils le font toujours en courant et parfois en volant au-dessus des rues de Minsk !

21h15. Finish. Les plus rapides ont gagné ! Mais le vrai triomphe appartient à nous tous ! On a joué comme des enfants ! Eperdument ! Follement !



23h35. Fête. Une agréable fête a été organisée à l’occasion du jeu. On boit un petit verre à l’avenir du projet. On est plein d’impressions à partager. On est devenu ENfans !



<<< Collapse publication
16/08/2017 19:32:28
(UTC +2)

www.en.cx
EncounterTM Ltd.
2004-2017 ©

Comment contacter l’administration?
Tél : +375.297.680.690
+375.44.731.50.61
Mél : encounter.france@yahoo.fr

EN В Контакте EN на Рутьюбиках